5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 05:35

http://www.varmatin.com/media_varmatin/imagecache/article-taille-normale-nm/webpipe/2010-07/2010-07-01/NM-302696.jpgdede.jpgCes jours derniers, à l'occasion de leur départ à la retraite, j'ai remis la médaille de la Ville à deux enseignants de La Seyne. Deux amis avec lesquels j'ai forgé des liens au cours de quelques trente années.

L'un, André "Dédé" Touvier, a consacré sa carrière aux tout-petits de l'école Jean-Zay, au coeur du quartier populaire du Floréal, défendant sans relâche l'école publique et la scolarisation dès l'âge de deux ans, comme facteurs essentiels de l'égalité des chances.

L'autre, Thérèse Lépine, professeur d'histoire-géographie (et éducation civique !) au lycée Beaussier, puis formatrice et enfin directrice de l'IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres) de La Seyne, pour la construction et le développement duquel elle s'est battue sans discontinuer.

Il était normal que La Seyne honore ces concitoyens-là, tant l'école républicaine, aujourd'hui rudement malmenée par le gouvernement, leur doit.

Je sais que leurs retraites ne seront pas synonymes de farniente. La Seyne, mon petit doigt me le dit, pourra encore compter sur eux. Le plus longtemps possible !

 

> La vidéo de mon propos lors de la cérémonie amicale du départ à la retraite de Dédé...

 

 

> Et mon propos à Thérèse Lépine...

"Madame la Directrice, Madame Lépine,

 "Voici venu… Non, je ne vais quand même pas la jouer « très officiel » et, comme le voudrait le genre, un peu emphatique.

 "Nous allons tomber le masque des représentations et nous conformer à nos liens d’amitié.

 "Thérèse, je te connais, ou plutôt, tu me connais, depuis à peu près 35 ans. J’étais animateur de centre de vacances et vous, les formateurs des Centres d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active, vous aviez réuni les personnes que vous souhaitiez coopter. Une forme de démocratie par l’adhésion aux mêmes idées, aux mêmes pratiques, au même idéal.

 "En le disant de cette façon, on pourrait penser à une secte, or c’est tout le contraire. Développer sa propre pensée en préservant la liberté des autres, dans une confrontation raisonnée et garder à l’esprit que chacun, à quelque moment que ce soit de sa vie, est susceptible d’évoluer, de s’améliorer. On est très loin de la soumission et de l’embrigadement.

 "Cette façon de penser, tu l’as toujours gardée. Comme professeure ou comme directrice tu as toujours privilégié, en donnant les moyens intellectuels, méthodologiques, pratiques, le travail en autonomie, en groupe, l’animation pédagogique (un quasi pléonasme), la réflexion d’équipe.

 "Chef, oui tu as assumé tes fonctions, mais un chef par délégation dans les deux acceptions : tu sais faire confiance et recevoir le travail et les propositions de tes collaborateurs, et tu sais que tu as reçu délégation de ces mêmes collaborateurs pour en être le représentant administratif.

 "La Seyne-sur-mer te doit quelques petites choses. Tu es prof agrégée au lycée Beaussier en 1978, mais tu t’étais installée dans notre commune dès 1976. Tu seras chargée parallèlement d’une animation pédagogique en histoire et géographie au sein de l’Académie de Nice.

 "C’est vrai je n’ai pas encore dit que tu étais géographe, comme François ton époux. C’est en cette qualité qu’avec l’école des Beaux Arts tu conduis un travail sur l’énergie en 1989. Une historienne se serait attachée au bicentenaire de la Révolution ! Je te taquine, tu n’as pas le sens du conformisme voilà tout, puisque tu as aussi participé à une exposition sur « Les Italiens à La Seyne ». Expo récompensée nationalement et qui circule toujours dans les CRDP.

 "Aurais-tu l’esprit de clocher ? Le Maire de La Seyne ne va pas s’en plaindre puisque c’est lui, en la personne de Maurice Paul, qui a défendu avec toi l’implantation de l’IUFM sur la commune. Un grand moment, ce n’était pas gagné, il fallut des efforts conjugués…

 "Le résultat c’est une implantation à First dans la ZIP, un quasi démarrage industriel, les forces du savoir à côté du bassin de houle… ce doit être ce qu’on appelle du brainstorming !

 "Les péripéties ne s’arrêtent pas là ! Tu échoues à l’ancien collège Wallon, en 2002… Tu me poursuis ! J’ai le souvenir dans ces lieux, un peu dévastés, de grands et petits soucis. Parmi les petits, les rallonges électriques sont interdites, pas d’ordinateur, pas de vidéoprojecteur ! Mais le système « débrouille toi seule, on sait pouvoir compter sur toi », ils sont un peu loin à Nice, tu le maitrises comme personne. Il faut dire que, eu égard aux qualités que j’exposais précédemment, tu es entourée d’une équipe formidable, solidaire, compétente, dévouée, qui, au final, t’en veut un peu parce qu’ils ne savent rien te refuser !

"Le bout de ce voyage est ici même dans ce magnifique bâtiment d’architecte qui aurait oublié qu’une façade au sud du sud de la France doit être préservée des rayons solaires.

"Le navire vogue toujours, la destination n’est pas atteinte, il reste l'achèvement des travaux, tu y travailles encore, moi aussi… Ton patron le Recteur en sait quelque chose...

"Je vous souhaite, à toi et François, une poursuite d’activités dans le domaine associatif que tu n’as jamais quitté."

 

[Que Var-matin ne m'en tienne pas rigueur : j'ai piqué la photo de Thérèse sur le site du quotidien régional...]

 

 

 

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Éducation - enfance - jeunesse

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM