4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 06:21

http://www.transbus.org/dossiers/bateaux_toulon_28m.jpgCertains disent que je radote. Non, je ne radote pas : j'enfonce régulièrement le clou. Pour tenter d'être entendu. Et il semble que, cette fois-ci, mes arguments, ressassés depuis des années, auront permis d'avancer.

Je reconnais bien volontiers que le vice-président de l'agglomération Toulon Provence Méditerranée chargé des transports, Yannick Chenevard, est aussi convaincu que moi de la nécessité d'exploiter la Rade de Toulon comme... "site propre", c'est-à-dire comme espace entièrement dédié aux transports en commun, comme une voie de tramway ou un couloir-bus où seuls les véhicules de transport collectif sont autorisés à circuler, bénéficiant en plus de priorités sur les véhicules particuliers.

Utiliser la mer pour y faire circuler des bateaux-bus en nombre plus important qu'aujourd'hui, et avec de nouveaux sites desservis, me semble depuis longtemps une idée à explorer. Les déplacements se font en ligne droite, il n'y a pas de croisements, pas de réseaux souterrains à dévier, pas de propriétés à exproprier, pas de rails ou de guidage optique à installer. Juste des pontons à aménager. Et beaucoup de lieux importants du coeur de l'agglomération sont bordés par la Rade de Toulon.

Yannick Chenevard l'a annoncé samedi à la réunion du conseil communautaire de TPM : le TCSP (Transport en Commun en Site Propre) par voie maritime est désormais officiellement reconnu par l'État qui pourra le financer.

Ainsi, en plus des trois lignes existantes de bateaux-bus (Toulon-Saint Mandrier, Toulon-Tamaris-Les Sablettes et Toulon-La Seyne Centre), quatre autres lignes sont désormais prévues : Le Mourillon-Saint Mandrier, Toulon-Carqueiranne (poursuivie par une liaison directe par bus vers l'aéroport d'Hyères), Port de Brégaillon-Zone d'Entreprises de Saint-Mandrier (avec possibilité de transport de matériels pour les entreprises pour éviter la circulation de camions sur nos routes) et... ce que je réclame depuis longtemps : une ligne de cabotage, c'est-à-dire qui fait le tour de la Rade dans les deux sens, desservant Saint-Mandrier, Les Sablettes, Tamaris, Balaguier, le Parc de la Navale, le port de La Seyne, le "Technopole Mer" de Brégaillon, et le port de Toulon, en espérant que la Préfecture Maritime acceptera aussi un arrêt sécurisé à l'Arsenal pour les militaires et employés civils, limitant ainsi de façon considérable le trafic automobile, notamment aux heures d'entrée et de sortie du travail.

Et, comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, l'agglomération a aussi accédé à ma demande de l'installation d'un quatrième parking-relais sur le territoire de La Seyne, permettant de déposer sa voiture pour utiliser les transports en commun avec un tarif couplé parking-transport, en plus de ceux déjà prévus aux Sablettes, à Tamaris et à la gare SNCF : le futur parking municipal des Esplageolles, judicieusement implanté le long du TCSP terrestre (tram ou bus à haut niveau de service), à cent mètres du TCSP maritime, et tout près des principales lignes de bus desservant La Seyne et ses quartiers.

Et, maintenant, je brûle d'impatience de voir tout ça se réaliser !

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Mobilités et stationnements

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM