4 mai 2019 6 04 /05 /mai /2019 05:50

Les efforts que nous avons déployés avec pugnacité depuis environ deux ans n'auront pas été vains. MM. Castaner et Nuñez, respectivement ministre et secrétaire d'État à l'Intérieur, en visite ce vendredi dans les quartiers populaires vulnérables de notre métropole toulonnaise, ont annoncé des mesures qu'il faudrait être de mauvaise foi de ne pas reconnaître.

Elles seront certes probablement insuffisantes, et il faudra sûrement que je reprenne mon bâton de pèlerin pour plaider encore la cause de la sécurité et la quiétude, mais un pas est d'autant plus fait que, acceptant de venir à la rencontre d'habitants et d'associations, les ministres ont pu, une heure durant, à la Maison des services publics de Berthe, entendre la détresse et la terreur exprimées par ceux qui vivent au quotidien la situation infernale que leur impose depuis des mois une nouvelle génération de dangereux narcotrafiquants.

 

Ce seront donc 22 policiers supplémentaires qui viendront, en septembre, renforcer les effectifs des policiers locaux. Contrairement à ce qui avait été envisagé, les 55 départs à la retraite prévus dans l'année seront tous remplacés. Quelques autres agents seront affectés auprès de la police judiciaire et quelques moyens matériels et logistiques viendront aussi améliorer les conditions d'exercice des forces de l'ordre.

 

DES SOUTIENS LOGISTIQUES EN APPUI AUX MOYENS EN HOMMES

En outre, la stratégie de coopération entre police d'intervention et police judiciaire, qui a été imaginée et mise en œuvre à grand renfort de moyens à l'occasion d'une vaste opération menée il y a une quinzaine de jours, sera confortée en vue même d'une possible généralisation à l'ensemble du pays. Sous l'égide conjointe du préfet et du procureur de la République, la coopération des services a ainsi permis d'arrêter et déférer à la justice tous les chefs d'un réseau, et de réaliser d'importantes saisies de drogue, d'armes et d'argent.

Chacun sait hélas que d'autres trafiquants viennent presque aussitôt prendre la place de ceux qui ont été interpellés, mais, grâce à une amélioration annoncée des moyens d'information et de signalement, les effectifs supplémentaires obtenus permettront d'intervenir dès l'installation d'un nouveau réseau et, espérons le, de mener la vie rude au narcobanditisme.

 

DES ENGAGEMENTS À TRADUIRE EN ACTES

Je veux croire que les engagements pris seront tenus. Bien sûr, ils l'ont été par un ministre pris le doigt dans le pot de confiture du mensonge à propos des tout récents événements du 1er mai à l'hôpital parisien de la Pitié, ce qui, en période de crise sociale rude, fait pour le moins mauvais effet.

Mais, après avoir estimé et exprimé que M. Castaner devait mûrir l'idée de rendre son tablier pour ne pas nuire à l'image d'une République qui ne peut souffrir d'un propos volontairement ou non erroné de la part d'un de ses importants acteurs régaliens, je veux bien prendre acte de son repentir formulé publiquement lors de son passage chez nous, face aux nombreux journalistes et parlementaires, maires, cadres de la police et de la justice qui l'accueillaient. Et lui donner crédit pour ses engagements pris et répétés avec solennité.

 

UNE REGRETTABLE FAUSSE NOTE QUI AURAIT PU TERNIR LA VISITE

Je ne veux pas passer sous silence l'esprit de responsabilité des manifestants qui attendaient le ministre à La Seyne pour lui exprimer leur désapprobation de la manière exagérément violente et sans discernement dont, en divers lieux et en diverses occasions, interviennent les forces de l'ordre face aux mouvements sociaux.

Après être allé les saluer car partageant leurs inquiétudes, j'ai tenté d'obtenir qu'ils puissent formuler leurs avis aux représentants du gouvernement et qu'ils ne soient pas repoussés par les policiers loin des lieux de la visite officielle, tout cela en vain face à des fonctionnaires de sécurité disant appliquer « des ordres venus d'en-haut ». Les manifestants, nullement violents, ont pris sur eux d'obéir aux injonctions des policiers leur intimant l'ordre de se retirer. C'est responsable de leur part et il est d'autant plus dommage qu'ils y aient été contraints que les ministres ont par ailleurs fait preuve d'une vraie écoute des habitants.

Hormis ce « couac » regrettable, et même s'il reste fort à faire, notamment pour améliorer l'accès à l'emploi, à un logement digne et à des services publics facteurs d'égalité, je me dois d'être objectif et, une fois n'est pas coutume, de reconnaître que la semaine qui vient de s'écouler aura été profitable à La Seyne.

 

L'ESPOIR D'UNE AMÉLIORATION QUI DÉBORDERA DES QUARTIERS FRAGILES

Après l'annonce de la sélection de notre commune pour bénéficier du nouveau dispositif des « cités éducatives » que j'exposais dans un récent article de mon blog, les engagements pris par l'État pour améliorer la prévention et la répression de la criminalité qui gangrène nos quartiers éclaircissent un peu l'horizon de la reconquête républicaine de nos sites urbains en déshérence.

Et donc de tout notre territoire communal et métropolitain car, comme le rappelait à juste titre mon collègue Jean-Pierre Giran, maire d'Hyères, ville qui connaît les mêmes affres de la délinquance que La Seyne, l'amélioration espérée de la situation de nos zones en souffrance rejaillira immanquablement sur tout leur environnement.

Comme quoi, même si l'on peut et doit espérer plus et mieux, ceux qui s'évertuent à dénigrer sans cesse l'action patiente, constante et pugnace, coûteuse en temps et en énergie, que nous menons pour obtenir l'attention bienveillante de la puissance publique sur les Seynois, prédisant que mes efforts de conviction seraient vains, auront une fois encore parlé pour ne rien dire...

Partager cet article

Repost0

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

CEUX QUE JE SOUTIENS POUR LES ÉLECTIONS DES 20 & 27 JUIN

ÉLECTION RÉGIONALE
CANTON LA SEYNE-NORD
CANTON LA SEYNE-SUD / SIX-FOURS / SAINT-MANDRIER
CLIQUEZ POUR VOTER PAR PROCURATION

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE