10 octobre 2018 3 10 /10 /octobre /2018 05:31

Surprise en feuilletant la page six-fournaise du quotidien local Var-matin aux premières heures du jour !

Alors que nos services communaux travaillent depuis de nombreux mois sur une perspective de monnaie locale dans le but de soutenir notre activité commerciale de proximité qui en a bien besoin, les circuits courts, les échanges éthiques et les démarches sociales et éducatives, voilà que je découvre que le projet d'une monnaie locale complémentaire citoyenne, appelée « La Fève », dont j'avais vaguement entendu parler à l'est de Toulon, a bien avancé et est sur le point d'entrer en fonctionnement, y compris dans la partie occidentale de notre aire métropolitaine.

 

UN CERCLE VERTUEUX ENTRE CITOYENS, COMMERÇANTS, ARTISANS ET... COLLECTIVITÉS

Faut-il, dès lors, poursuivre le projet seynois de monnaie locale, nettement moins avancé, dans la mesure où la démarche collective citoyenne initiée par d'autres a vocation à s'exercer sur notre grand territoire littoral varois ? Plus on est nombreux, plus on a de chances que le projet réussisse. Ne vaut-il pas mieux rejoindre la dynamique impulsée par des citoyens depuis La Londe jusqu'à Bandol ?

D'autant que, outre les particuliers réglant leurs achats en monnaie locale et les prestataires que sont les commerçants, artisans, producteurs, professions libérales et associations acceptant d'être payés « en Fèves », les collectivités locales peuvent être engagées dans la démarche pour soutenir et informer, mais aussi pour accepter le paiement des prestations en monnaie locale, voire même rémunérer leurs personnels pour partie avec cette devise originale, les incitant ainsi à « consommer local »...

 

UN « PLUS » POUR LA REDYNAMISATION URBAINE, ÉCONOMIQUE ET SOCIALE

À quelques jours de la Journée nationale du commerce de proximité que La Seyne, avec la Chambre des métiers et de l'artisanat et l'association Cœur de ville, va organiser pour la deuxième année samedi prochain 13 octobre (y compris pour les commerces de Berthe et des Sablettes), et tandis que nous renouvellerons sous peu notre opération de rénovation de l'habitat dont les commerçants peuvent bénéficier pour leurs façades et enseignes, et que l'État annonce qu'il va – enfin ! – emplir la « cagnotte » de l'Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) pour que, après cinq longues années d'attente et d'espoirs sur le point de se briser, nous puissions engager le projet de redynamisation de notre cœur de ville, cette initiative de monnaie locale citoyenne pourrait se conjuguer avec bonheur, comme un « plus » sympathique et original, avec les efforts conduits et attendus sur les infrastructures urbaines de l'habitat, des espaces et équipements publics, et des mobilités.

Moi, je suis assez enthousiaste à l'idée. Je vais sans tarder demander à nos élus et services communaux de creuser la question et soutenir l'initiative, en mobilisant les acteurs économiques et associatifs locaux volontaires. On ne prend aucun risque, le territoire ne peut qu'y gagner.

 

pour en savoir plus sur le projet de « La Fève », cliquez ICI ou sur l'image ci-dessous

 

Partager cet article

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

 

Mes engagements

 

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var