15 mars 2019 5 15 /03 /mars /2019 07:22

Plusieurs nouvelles arrestations de trafiquants de drogue ont été réalisées ces jours derniers à La Seyne. Il ne se passe pas un mois sans que les policiers ne parviennent à arrêter et déférer des délinquants.

Je tiens à saluer leur travail patient et méthodique qui porte ses fruits. Raison de plus pour leur permettre d'obtenir les renforts qui leur sont indispensables et de regagner des moyens pour la prévention...

 

Ce sont deux opérations en une semaine qui ont permis de procéder à des arrestations et des saisies de stupéfiants, s'ajoutant à la quinzaine d'autres réalisées depuis l'été dernier, parfois avec des prises de quantités importantes de drogue. La justice, de son côté, s'emploie à traiter rapidement ces affaires concernant les sites de notre métropole gangrenés par les trafics. De nombreux délinquants, hélas souvent jeunes, sont ainsi condamnés.

 

UNE CONFUSION ENTRETENUE ENTRE LES COMPÉTENCES DE L'ÉTAT ET DE LA MAIRIE

Les faits sont là pour faire mentir ceux qui laissent entendre que la puissance publique est laxiste, exacerbant à dessein un sentiment d'insécurité, déjà trop prégnant, à des fins évidemment politiciennes, entretenant de propos délibéré une confusion entre les responsabilités de l'État et celles de la commune.

Tout le monde, en effet, ne sait pas que les missions de la police et de la justice en matière de lutte contre la délinquance et la criminalité relèvent de la compétence de l'État, la police municipale ayant d'autres missions de prévention, de sécurité et de tranquillité urbaines, même si j'ai tenu à faire évoluer la convention qui lie les deux polices de telle sorte que nos agents municipaux, eux aussi très volontaires et efficients, puissent, si besoin, prêter main forte à des actions relevant de la responsabilité de l'État, comme des opérations "zéro consommateur de drogue" ou des interventions sur des commerces illégaux.

 

LA SEYNE, EN DIX ANS, A OBTENU DES MOYENS SUPPLÉMENTAIRES

Le rôle du maire est en ce domaine est de plaider la cause des policiers réclamant des moyens supplémentaires pour plus et mieux exercer leurs missions. C'est ce à quoi je m'emploie sans relâche. Dès 2010, avec mon collègue toulonnais, nous avons obtenu la création pour Toulon-Ouest et La Seyne de la seule "brigade spécialisée de terrain" de notre département, forte d'une vingtaine de policiers renforçant les possibilités d'intervention des équipes des commissariats.

J'ai obtenu ensuite que notre commune soit classée "zone de sécurité prioritaire" dès 2012, apportant de nouveaux moyens, dont bénéficie aussi la police municipale, l'un des rares services de la commune à avoir vu ses effectifs augmenter depuis dix ans, les années 2018 et 2019 connaissant ainsi la création de huit nouveaux postes.

Et, après deux ans de plaidoirie auprès de l'État, entamée dès les prémices de la transformation de la délinquance sur fond de trafic de drogue en véritable criminalité meurtrière, des "grossistes" implantés ailleurs ayant jeté leur dévolu sur les quartiers fragiles de notre métropole, entraînant trop de nos jeunes concitoyens dans une affreuse spirale, j'ai enfin obtenu, il y a quelques semaines, que nos sites touchés par ce fléau soient reconnus comme "quartiers de reconquête républicaine" , ce qui doit permettre, avant la fin de cette année, d'accroître significativement les effectifs et les moyens logistiques de la police nationale. Du moins est-ce ce qui est promis...

 

LA PRÉVENTION, OUTIL INDISPENSABLE CONTRE LA DÉLINQUANCE

Il demeure que, sans prévention acharnée, les plus jeunes demeureront des proies faciles pour les professionnels du banditisme. C'est le travail du monde éducatif et de l'insertion professionnelle qui doit sans cesse être renforcé. Là encore, il faut sans cesse se battre, à la fois pour conserver les moyens de maintenir et développer les services communaux de l'enfance, de la jeunesse et du soutien au monde associatif, et pour obtenir que l'État n'abandonne pas ses propres services, à commencer par l'école publique, que le Département, responsable de par la loi de l'insertion, de la prévention spécialisée et de l'aide sociale à l'enfance, assume ses responsabilités, et que la Région, légalement chargée de la formation professionnelle, maintienne son effort.

Un prochain article de mon blog fera un tour d'horizon de ces volets indispensables à la prévention de la délinquance...

 

 

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Civisme - prévention et sécurité

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE