4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 04:49

Voyagez tranquilles, usagers du train qui embarquez en gare de La Seyne ! Vous devez désormais passer sous un portique de sécurité et faire sonder vos habits et bagages pour prendre le train.

C'est la déclinaison locale d'un nouveau "colhonùbi" (= "couillonnade" en occitan provençal) sécuritaire démagogique de la Région, avec la bénédiction de la SNCF et l'aval de l'État qui a pris un arrêté pour autoriser cette mascarade. Car c'est bien une tartuferie hypocrite, parce que ça ne sert à rien, puisqu'il suffit de marcher 50 mètres pour accéder aux quais seynois sans passer sous le portique, ou de prendre son train aux heures où celui-ci n'est pas en service. Mais, en revanche, ça bénéficie, électoralement parlant, aux ultra-dogmatiques de l'insécurité. C'est bien la peine de vouloir faire front face au Front !

De l'argent public régional, pour ça, il y en a (tant mieux pour les employés de la société privée qui est chargée de l'affaire). Moi, je l'aurais plutôt engagé pour soutenir ce qui contribue à la prévention par le sport, la culture, l'accompagnement social, l'action socio-éducative, l'accès à l'insertion sociale et professionnelle, autant de moyens de concourir à un éveil des consciences prévenant les dérives...

 

POURQUOI SEULEMENT À LA GARE DE LA SEYNE ? COMME C'EST ÉTRANGE...

Mais le pire, et ce qui suscite mon courroux, c'est que ça ne vaut pas partout. À Toulon, rien de tel. Sûrement parce qu'il y a moins de passagers là-bas... Mais pas non plus aux gares d'Ollioules-Sanary ou de Bandol, ainsi qu'en attestent les photos que je suis allé y prendre. Ça n'aurait pas un petit air de stigmatisation territoriale, ça ? Car, enfin, ainsi que je l'ai indiqué à mes interlocuteurs de la SNCF et de l'État, faute de pouvoir en discuter avec lui, M. Tabarot, vice-président chargé des transports à la Région, injoignable, considèrerait-il La Seyne comme plus criminogène que les communes voisines ?

À moins que je ne me trompe complètement et que les voyageurs empruntant les gares proches soient moins l'objet des attentions préventives de la Région, ce qui, de toute façon, attesterait d'une étrange vision de la République... que je croyais égalitaire.

J'ai donc décidé, en présence de la police municipale que j'ai sollicitée pour qu'elle en soit témoin, de débrancher la prise du dispositif que je considère contraire à l'esprit d'une République une et indivisible.

Et je répondrai à l'invitation de la préfecture qui s'est engagée à organiser ce mardi une réunion avec la Région et la SNCF, où je plaiderai pour que disparaisse cet appareil jetant l'anathème sur la population et les visiteurs d'une seule commune. Ou, à défaut, qu'il soit installé dans toutes les gares de la ligne.

Partager cet article

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM