5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 10:02

Je suis plus effaré et attristé qu'en colère. Comment et dans quel intérêt des élus du même territoire de l'Ouest Var peuvent-ils à ce point user de chausse-trappes les uns contre les autres, s'ingéniant à saborder les projets d'une commune avec laquelle les leurs ont une communauté de destin ? J'ai ainsi appris il y a deux jours que la ville de Six-Fours a saisi la justice pour obtenir l'arrêt du projet de cinémas sur le site de nos anciens chantiers navals ! Et je livre aux visiteurs de mon blog, sans plus de commentaires, le communiqué que j'ai rédigé ce mercredi à ce sujet...

 

SIX-FOURS CONTRE LE CINÉMA À LA SEYNE

“Par courriel en date du 3 mars 2015, j'ai été informé par le directeur de la Société Albigeoise de Spectacles, porteuse du projet de multiplex de cinéma des "ateliers mécaniques", que la Cour administrative d'appel de Marseille lui a notifié le 24 février qu'une requête a été déposée auprès d'elle par la commune de Six-Fours, visant à obtenir l'annulation de la décision de la Commission nationale d'aménagement commercial statuant en matière cinématographique ayant autorisé en septembre 2014 la création du complexe de 9 salles de cinéma à La Seyne, sous l'enseigne MEGA CGR.

“Cet élément nouveau ne devrait pas entraver la poursuite du programme comprenant le cinéma, un hôtel et des activités commerciales essentiellement culturelles et de loisirs, à l'exclusion de tout supermarché alimentaire, la société confirmant sa volonté de déposer sa demande de permis de construire au début de l'été. (...)

 

PAS DE RÉELLE INQUIÉTUDE MAIS UNE DÉMARCHE INAMICALE

“(...) Je regrette toutefois cette démarche inamicale de notre commune voisine, mais n'en suis pas étonné, son représentant ayant déjà voté il y a un an contre ce projet utile aux Seynois lors de la réunion de la Commission départementale, ainsi que l'avaient également fait, sans explication plausible, les représentants du SCOT, de l'agglomération et du département.

“Ces votes hostiles avaient alors conduit à saisir la commission nationale qui, elle, a accordé l'autorisation, faisant malgré tout perdre six précieux mois pour la redynamisation du site des chantiers navals et le développement de l'offre culturelle de la seule commune française de plus de 50.000 habitants ne disposant pas d'un cinéma.

“Pour mémoire, La Seyne, quant à elle, avait donné un avis favorable à l'ouverture des salles de cinéma de Six-Fours. Je me réjouis d'ailleurs que ce projet six-fournais ait pu aboutir, élargissant et diversifiant l'offre en direction des 200.000 habitants de l'Ouest-Var et de leurs visiteurs.“

 

DES PEAUX DE BANANES SOUS LES PIEDS DES SEYNOIS...

Rappel historique :

- mars 2014 : avant de déposer la demande de permis de construire et formaliser le contrat de bail, l'opérateur (MEGA-CGR) doit obtenir l'accord d'une commission départementale pour l'exploitation d'un cinéma ; celui-ci est refusé par les votes contre, sans explication, de Mme Hummel, MM. Mulé, Vincent et Vitel (TPM, SCOT, communes voisines et département du Var)

- printemps 2014 : certains de ces opposants expliquent qu'ils sont favorables au cinéma mais pas à un supposé supermarché qui l'accompagnerait ; il n'y a pourtant aucun projet de grande surface commerciale alimentaire et la commission n'avait à se prononcer que sur le cinéma

- septembre 2014 : une commission nationale, saisie en appel, annule la décision varoise et autorise le projet de cinéma - les architectes poursuivent leur travail et le porteur de projet finalise celui-ci avec divers partenaires commerciaux, hôteliers et de restauration

- octobre 2014 : le maire de Six-Fours me dit qu'il est contre cette décision favorable car le projet seynois de 9 salles ferait concurrence aux salles de Six-Fours (ce que la commission nationale et le centre national de la cinématographie n'estiment pas, sinon ils auraient émis un avis défavorable) ; on apprend au moins quelle est la vraie raison des refus, contredisant les justifications (supermarché) avancées par les opposants au projet

- février-mars 2015 : la cour administrative d'appel de Marseille informe MEGA-CGR, porteur du projet, qui m'en avertit, que la ville de Six-Fours l'a saisie en novembre 2014 pour obtenir l'annulation de l'autorisation de nos salles de cinéma...

 

Par ailleurs, pour mémoire...

- juin 2011 : au sein de la commission départementale, la ville de La Seyne donne, elle, un avis favorable au projet de cinéma de Six-Fours

- juin 2014 : un recours est formé par la commune de Six-Fours contre un autre cinéma, celui de Sanary, mais il est rejeté

- octobre 2014 : nouveau recours de la ville de Six-Fours contre le cinéma de Sanary...

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Culture - provençalité et festivités

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM