1 octobre 2018 1 01 /10 /octobre /2018 04:03

« Je sais combien la violence est grande dans cette agglomération. Nous voulons y répondre. (...) J'apporterai un certain nombre de réponses ». Ce sont là les mots de Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, prononcés exactement une semaine avant la visite qu'il doit rendre, ce prochain vendredi, à Toulon et La Seyne, les deux communes de la métropole Toulon Provence Méditerranée les plus touchées par le fléau mortifère du trafic de drogue.

Faisant cette annonce en cette fin de septembre, le ministre parlait naturellement de cette aire métropolitaine de 500.000 habitants, regroupée autour de sa ville-centre dont les quartiers urbains voient leur violente criminalité s'accroître dangereusement : Grenoble.

La capitale du Dauphiné et ses deux villes populaires moyennes mitoyennes, Échirolles et Saint-Martin-d'Hères, connaissent en effet depuis deux années la même tragique situation inédite que Toulon, La Seyne, et même Hyères, fût-ce moins fréquent dans la cité des palmiers.

 

ENFIN DES ANNONCES CONCRÈTES, CHIFFRÉES, AVEC UN CALENDRIER

Et, comme je l'ai fait pour notre aire urbaine toulonnaise, rejoint ensuite par le maire de Toulon, les maires isérois ont, dès le début de l'année 2018, placé des espoirs dans les annonces du renforcement significatif des moyens de sécurité par les dispositifs de « police de sécurité du quotidien » et de « quartiers de reconquête républicaine » pour leurs « zones de sécurité prioritaire ». Mais, comme nous dans le Var, ils ont déploré n'avoir pas été entendus. Jusqu'à vendredi dernier...

Car l'annonce du ministre a été suivie d'effets. Il a, dans les heures qui l'ont suivie, apporté les précisions concrètes attendues de mes collègues isérois. La métropole grenobloise sera pourvue de 35 policiers supplémentaires en étant intégrée « dans la deuxième vague des "quartiers de reconquête républicaine" dans les douze prochains mois ». Dans l'attente, Gérard Collomb a indiqué que « l'antenne de la police judiciaire de Grenoble sera renforcée au printemps », qu'une « cellule de renseignement opérationnelle contre les stupéfiants sera mise en place rapidement », et qu'il a décidé, pour aller vite, « d'affecter d'ici fin 2018 une vingtaine de jeunes policiers sortis d'école dans l'agglomération ».

Le ministre a en outre annoncé la mise à disposition des policiers de ces « caméras piétons » qu'ils portent sur eux et que j'ai moi-même sollicitées pour chez nous afin d'apaiser la relation entre les agents et les citoyens lors de leurs échanges, ainsi que des équipements en véhicules et systèmes de communication.

 

EN RÉPUBLIQUE, CE QUI VAUT LÀ DOIT VALOIR ICI

Je ne demande pas autre chose, s'agissant des moyens spécifiques de sécurité policière, et sans compter les réponses aux besoins de prévention et de rénovation urbaine relevant d'autres ministères que celui de M. Collomb, pour les quartiers toulonnais et seynois, notamment pour Berthe, le centre-ville et La Présentation.

D'ailleurs, pour les services du ministère de l'Intérieur, les comptes seront faciles à faire. Il suffit d'accorder à la métropole toulonnaise les mêmes moyens que dans l'aire grenobloise, tant la situation est comparable : Grenoble, Échirolles et Saint-Martin-d'Hères comptent en tout 234.776 habitants, tandis que Toulon et La Seyne abritent 232.382 résidents. Et les chiffres officiels du Gouvernement indiquent qu'il y a 36.438 personnes vivant dans les quartiers prioritaires « politique de la ville » de ces communes d'Isère, pour 36.736 dans nos deux communes du Var.

À problèmes identiques de même ampleur, solutions identiques de même ampleur. C'est du moins ainsi que ça fonctionne dans une république égalitaire. 

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Civisme - prévention et sécurité

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE

 

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE