/ / /

 

Hélas non. Du moins pas dans des délais raisonnables.

Il faut savoir que, s’il y a  3000 demandes de logements en instance à La Seyne, il y en a plus de 11000 à l’échelle de l’agglomération, avec au minimum 30 mois d’attente !

Tant que toutes les communes voisines ne feront pas l’effort de se mettre en conformité avec la loi, comme par exemple La Valette qui a même dépassé ses objectifs, le préfet n’aura d’autre solution que d’orienter les bénéficiaires sans logis de la loi « Droit au logement opposable » (DALO) vers les rares villes où il y en a, rendant plus difficiles les accès à un HLM pour les foyers qui ne sont pas bénéficiaires de cette disposition légale.

C’est dramatique mais c’est ainsi : certaines familles seynoises sont en attente depuis plus de dix ans !


RETOUR LOGEMENT    RETOUR BILAN DE MANDAT    RETOUR ACCUEIL DU BLOG

Partager cette page

Repost0

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE