/ / /

 

« Décidément, il faut donner un nouveau souffle à La Seyne.

Une vraie chance. »

Document de la liste « La Seyne dans le bon sens »

conduite par Marc Vuillemot - février 2008

 

 

« Mon objectif, celui que je me suis fixé depuis le début de mon premier mandat, est que La Seyne, avec vous, se tourne résolument vers un avenir d'emploi, de dynamisme et d'attractivité. »

Document de la liste « Pour La Seyne, aujourd'hui, demain, ensemble »

conduite par Marc Vuillemot - février 2014

 

 

« Dìse, Lo Grand, que fas tant a La Senha, que ti veguèm pas gaire ?... » ( 1 ) 

Nìna Ferrari-Vuillemot, 5 ans - novembre 2019

 

 

 

Oui, si je pose un regard en arrière, ma petite-fille Nìna n'a pas tort de se questionner sur le temps et l'énergie que j'ai consacrés, délaissant un peu trop mes proches, avec les membres des équipes municipales que j'ai animées, pour donner corps aux engagements pris devant les Seynois en 2008 puis en 2014.

 

Si l'on survole avec objectivité les champs des délégations des élus des deux équipes qui m'ont accompagné, on peut dire sans forfanterie que nous n'avons pas démérité, soit en agissant en direct lorsque les sujets étaient de compétence communale, soit en obtenant de l'agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM) devenue métropole qu'elle soit à notre écoute pour réaliser ce que notre commune attendait d'elle, soit encore en accompagnant les acteurs économiques, sociaux, associatifs ou citoyens, eux-mêmes opérateurs d'importantes initiatives.

 

Bien sûr, au terme des deux mandats, nous sommes en-deçà de nos espérances pour certains de nos programmes, mais, sans que cela ne constitue pour autant une forme d'exonération, nous avons pu réorienter certains projets, mettre en œuvre des actions que nous n'avions pas imaginées, ou conforter des situations fragiles, bien au-delà de nos objectifs.

 

L'urbanisation effrénée n'est plus qu'un mauvais souvenir, les espaces naturels urbains et forestiers et les sites agricoles ont été accrus, les mobilités propres ont été améliorées, La Seyne a avancé vers son avenir de ville durable. La rénovation de Berthe est achevée, celle du centre ancien a débuté. L'économie de l'industrie, de la mer, du portuaire et du tourisme est en plein essor, l'emploi a bien redémarré. Les facteurs de qualité de vie, l'éducation, la culture, le sport, la santé, la tranquillité et la sécurité publique, ont été au cœur de notre action. La ville a donné leur place aux tout-petits et aux seniors, aux femmes et aux hommes, aux handicapés et aux valides, aux Seynois du sud, du centre et du nord, aux habitants de souche et aux nouveaux venus. Les finances ont été redressées, le service public a été défendu et conforté. La citoyenneté active et la démocratie locale sont des marques de fabrique de La Seyne. Notre ville n'est plus une inconnue dans son territoire local et régional, et rayonne bien au-delà.

 

Nous avons certes assumé des contraintes endogènes à notre gestion nous obligeant à des choix difficiles de ralentissement, de report ou d'abandon. Nous avons aussi dû faire face, notamment à compter de 2015, au moment où notre situation logistique et budgétaire s'éclaircissait après plusieurs années de gestion rigoureuse pour sortir de l'ornière financière dont nous avions hérité, à la baisse drastique des dotations de l'État aux collectivités, freinant brutalement nos élans. Mais nous avons aussi saisi toutes les opportunités qui se sont présentées et monté et défendu des dossiers nous ayant permis d'obtenir des appuis. Et nos élus, nos cadres et nos agents, ceux de la commune comme ceux de la métropole, ont fait preuve de dynamisme et d'imagination pour contrebalancer les effets induits de la rigueur que les gouvernements ont imposée aux territoires.

 

Dans un contexte contraint comme jamais, les observateurs nous disent que nous avons tout de même pu, comme nous nous étions engagés à nous y atteler sans compter nos forces et nos volontés... donner un nouveau souffle à La Seyne.

 

C'est l'histoire, sûrement incomplète, de ce changement d'image et de réalité de La Seyne entre 2008 et aujourd'hui que je me propose de raconter dans les pages qui suivent en cliquant ICI ou sur l'image ci-dessous...

 

————————————————

1 En occitan provençal : « Dis, le grand-père, que fais-tu tant à La Seyne pour que nous te voyions si peu ? » – prononcer : « Dìsé, lou gran, qué fas tant a La Segno, qué ti véguèn pas gaïre ? »

 

 

Partager cette page

Publié par Marc Vuillemot - dans Démocratie locale et communication

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

 

Mes engagements

 

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var