/ / /

 

LA SEYNE EN BONNE PLACE DANS LE "PLAN VÉLO" MÉTROPOLITAIN

On a évoqué plus haut la zone de rencontre que nous avons créée en cœur de ville, à vitesse limitée à 20 km/h, donnant priorité aux piétons et deux-roues, lesquels peuvent emprunter les voies à contresens, préfigurant la mutation de l'hypercentre en zone piétonne, dès lors que les itinéraires de contournement auront pu être réalisés.

Mais nous avons poursuivi, accompagnés par la Métropole et le Département du Var, la réalisation de pistes cyclables, dans le cadre d'un plan intercommunal qui a permis en douze ans de doubler le nombre le kilomètres en service (de 125 à 269 kilomètres, avec un objectif de 400 à l'horizon 2025). Pour notre commune, ainsi qu'en atteste le plan vélo édité et mis à jour par la Métropole, les avancées les plus notables ont été la liaison La Seyne–Toulon par la piste et la voie verte (piétons et vélos) de la RD559 nord-est (avenue de la Première Armée Française Libre), la liaison La Seyne–Six-Fours par la RD559 ouest (avenue Maréchal-Juin), les pistes réalisées au cœur de la cité Berthe rénovée, le long de la RD26 longeant le complexe sportif Léry, et le long du parc de la Navale (boulevard Toussaint-Merle).

 

À noter toutefois un « couac » dont la Ville doit assumer la responsabilité et imaginer la correction, car elle a, sans en mesurer les conséquences, autorisé le Conseil départemental, qui répondait à la demande de la conseillère départementale du canton, à planter des palmiers aux Sablettes, sur un terre-plein au milieu de l'avenue Charles-de-Gaulle, oubliant que cette voie est inscrite au schéma des aménagements cyclables et que, désormais, la largeur des voies est devenue insuffisante pour que la piste projetée soit réalisée, sans compter que cet aménagement ne respecte pas les prescriptions découlant du classement du quartier en Site patrimonial remarquable (SPR).

 

Mais, ce hiatus mis à part, les choses avancent. La Seyne compte désormais 17 parkings à vélos sécurisés, et ses habitants figurent parmi les 3500 ayant pu bénéficier de l'aide financière accordée par la Métropole depuis 2015 pour l'achat de vélos à assistance électrique. Le programme se poursuit avec comme objectifs prioritaires l'aménagement de la Corniche de Tamaris que la Métropole s'est engagée à mettre en œuvre, la liaison voie verte RD559 nord-est avec la zone de rencontre du centre-ville (traversée sécurisée du carrefour du 8 mai 1945), et l'un des deux seuls programmes varois retenus par l'État en 2019 dans le cadre du « Plan vélo du Gouvernement » qui permettra sous peu l'aménagement d'un tronçon de voie vertereliant Ollioules au centre de La Seyne.

 

 

Poursuivez votre lecture...

 

> LA SEYNE EN BONNE PLACE DANS LE "PLAN VÉLO" MÉTROPOLITAIN 

> UNE EXPLOSION DE L'OFFRE ET L'USAGE DU TRANSPORT EN COMMUN

> DES TRANSPORTS COLLECTIFS ACCESSIBLES À TOUS

> À DÉFAUT DU TRAMWAY ESPÉRÉ, AU MOINS UN BUS À HAUT NIVEAU DE SERVICE

> UN RÉSEAU RÉGIONAL À PARFAIRE

> DÉTERMINATION SEYNOISE POUR LE FUTUR "RER" DE L'AGGLOMÉRATION TOULONNAISE

> VERS LA CONJUGAISON DE MODES MODERNES ET PROPRES DE MOBILITÉS...

 

 

ou... RETOUR À L'INTRODUCTION DU THÈME "MOBILITÉS"

ou... RETOUR AU CHOIX DE THÈME

ou... RETOUR À L'ACCUEIL DU BLOG

Partager cette page

Publié par Marc Vuillemot

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

 

Mes engagements

 

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var